Guide des salaires 2020 – Social et juridique


Aujourd’hui, pour répondre aux attentes de leurs clients, les cabinets comptables se spécialisent et confient, de plus en plus, la gestion des aspects « social et juridique» à des collaborateurs dédiés et formés à ces activités.

Les métiers du social et du juridique offrent des niveaux de formation très disparates :
Les professionnels du social sont souvent d’anciens collaborateurs comptables ayant recentré leur activité́ sur la gestion des bulletins de paie et des contrats de travail. De plus en plus de candidats possèdent une formation R.H. (cursus universitaire) ou spécialisée en paie/ social (organisme de formation).

Les juristes sont souvent issus de formations juridiques classiques, en droit des sociétés ou en droit social, parfois inachevées (Licence 3 ou Master 1). Il arrive également que des postes soient confiés à des avocats (diplômés du CAPA).
Les niveaux de postes proposés dépendent généralement de la taille du cabinet : un poste de responsable juridique ou social sera rarement à pourvoir dans des structures inférieures à 10 collaborateurs.

Les candidats « social » se font de plus en plus rares et disposent d’une formation commune pour deux métiers finalement différents :
Gestionnaire de paie en entreprise : contexte uni- convention, production de bulletins de salaire importante, car automatisée et répétitive.
Gestionnaire de paie en cabinet comptable : contexte multi conventions, cas particuliers fréquents, conseil, veille sociale…
S’il est aisé de passer du cabinet comptable vers l’entreprise, l’inverse se révèle souvent plus difficile.